December 14, 2022

Bien gérer le travail hybride : conseils à destination des RH et managers

Bien gérer le travail hybride : conseils à destination des RH et managers

Avec l’avènement de la pandémie du COVID-19 la formule du travail dite “hybride”, qui combine télétravail et travail au bureau, a été amenée sur le devant de la scène. Composer avec les demandes des travailleurs de limiter les déplacements tout en préservant une activité professionnelle est devenu un enjeu majeur pour les RH. Toutefois, cette manière de travailler peut apparaître comme nouvelle pour certaines entreprises qui seraient préparées à ce type de transition, il peut s’avérer ainsi compliqué pour les RH et managers d’y faire face.

Dans cet article, nous vous expliquons en détail ce qu’est le travail hybride et comment y faire face de manière la plus cohérente et fonctionnelle possible. Plus précisément, nous verrons comment adapter sa structure organisationnelle aux changements permanents, quels outils adopter pour mener à bien votre travail en équipe.

Qu’est-ce qu’est le travail hybride?

Selon C.Bourbeau et M.Pelletier (membres de l’équipe Services-conseils RH du Conseil du patronat du Québec), le travail hybride est “une forme d’organisation du travail où l’employé partage son temps entre le bureau et la maison (ou tout autre lieu)”. On retrouve dans cette formule dite “mixte” une combinaison de pratiques flexibles permettant d’une part de conserver l’activité et les interactions au bureau et d’autre part être en mesure de télétravailler lorsque il est nécessaire. Ainsi, certaines entreprises peuvent accorder 2 à 3 jours de télétravail par semaine, d’autres se limitent à 1 jour par semaine pour conserver cette flexibilité.

En novembre 2021 en France, l’ANACT (l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) publie un rapport intitulé “Installer le télétravail dans la durée? Analyse d’accords télétravail et recommandations pour l'action”. Le rapport souligne par exemple que les activités de service administratif et de soutien ainsi que les industries manufacturières sont les sphères les plus représentées dans l’établissement d’accords télétravail en 2020. Le rapport met en avant une répartition des accords à géométrie variable, où les organisations et leurs managers implémentent de façon inégale les pratiques hybrides. 

Quel équilibre dans le travail hybride?

Le travail hybride n’est pas seulement un état passager puisque certains types d’activités impliquent une méthode de travail flexible capable de s’adapter aux changements tout en préservant une continuité du travail. Dans ce cadre, il est important de trouver votre rythme et d'identifier les variables pouvant être télérelevables et celles exigeant la présence physique de vos collaborateurs. Les études en France montrent par exemple que 66% des salariés français préfèrent le travail hybride, mais seulement 48% d’entre eux choisissent réellement cette option. Ainsi, comment implémenter les bonnes pratiques au sein de votre équipe pour viser la meilleure combinaison possible au vu des vos besoins et contraintes?

1.Repérer les variables de votre activités télétravaillables 

Certains types d’activités professionnelles n’ont pas été en mesure d’adopter l’option hybride et ont définitivement perdu de leur intérêt. Il est ainsi indispensable de penser à la structure et à la proportion exacte du travail pouvant être réalisé à la maison et celui exigeant de vos employés au bureau à certains moments. Vous devez ainsi vous pencher sur l’ensemble des tâches que votre entreprise effectue, en analysant et identifiant celles pouvant être travaillées en ligne. Vous pouvez ainsi en vous basant sur les différentes typologies de travail allouer une tâche à un collaborateur pouvant la réaliser depuis chez lui. Établissez un planning, répartissez les tâches et gardez l’emploi du temps flexible afin de permettre à vous et à vos collaborateurs de travailler de façon optimale. En effet, l’expérience pandémique a démontré que les employés lorsqu’ils ne sont pas obligés de passer des heures dans le trafic ou dormir peu de temps, ce sont des employés heureux au travail. 

2.Soyez en mesure de fournir l’équipement adéquat à votre équipe 

La pandémie a montré les inégalités quant aux conditions de travail : l’absence d’ordinateur, de matériel informatique ou simplement de connexion internet performante…

Assurez-vous que tout fonctionne et que le matériel fourni permet à vous et à vos collègues de fonctionner ensemble malgré la distance et les contraintes. N’attendez pas pour investir dans l’équipement informatique de qualité car c’est votre outil de travail. 

3.Créer un rapport de confiance et de qualité 

Dans ce type de formule de travail hybride, la qualité de la relation devient primordiale. En effet, en tant que RH et/ou manager il est essentiel d’accompagner votre équipe en leur donnant les ressources nécessaires et des informations utiles pour évoluer dans cet espace de travail hybride. Les changements peuvent s'avérer difficilement acceptables pour certains collègues qui ne sont peut être pas assez initiés aux outils informatiques et ont besoin de temps supplémentaire pour apprendre les codes et acquérir les nouvelles compétences. Soyez un soutien et une oreille attentive pour vos collaborateurs qui auront peut être besoin de vous pour s’accoutumer aux nouvelles pratiques et technologies. Visez et construisez des nouvelles pratiques de management plus responsables et plus durables. 

4.Construire un environnement de travail adéquat 

Comment aménager ou plutôt (ré) aménager vos espaces pour plus de confort et d’optimisation? 

Pour F.Broucaret, journaliste et fondatrice de My Happy Job, la renaissance du bureau passe par l’invention d’une diversité d’espaces, adaptables à plusieurs activités à la fois : “ « Les collaborateurs ne veulent plus de l’unique grande salle de réunion qu’on doit réserver à l’avance, ils souhaitent avoir une salle pour passer des appels, plusieurs petites salles pour brainstormer en petit comité, une plus grande salle de réunion pour l’équipe au complet et une salle où se rencontrer”. 

En bref, visez plus de confort et de flexibilité au sein de vos bureaux, investissez dans du matériel de bonne qualité et prenez soin de vos collaborateurs.

5.Identifier et agir en amont pour prévenir les RPS

La crise l’a illustré, la santé mentale de vos collaborateurs est un enjeu majeur dans ce type d’environnement de travail qui mêle isolement et collaboration. Dans ces moments d’incertitudes et d'instabilité, l'accompagnement mental et psychologique est un facteur essentiel pour préserver une bonne dynamique de travail.

Mettez en place des solutions d’aide psychologique à disposition de vos collaborateurs, optez pour des formules et des applications proposant des mesures de prévention. Le RH et le manager deviennent des figures essentielles dans l’identification des difficultés de la santé mentale au travail, et doivent agir en première ligne. 

Certains de vos collaborateurs peuvent sembler fermés et s’isoler pour cacher leurs difficultés, en effet les questions de confidentialité et les échanges avec des personnes tierces peuvent s'avérer être une tâche difficile pour certains, il est donc d’autant plus important de prêter attention et conserver un regard sur l’état et le bien être de chacun. 

La pandémie a permis d’installer de nouvelles pratiques et de nouvelles manières de travailler. Les conséquences de cette dernière nous démontrent l’importance d’adopter des règles et des conditions de travail flexibles permettant à chacun de trouver son bien-être au bureau. Soyez créatif, combinez le professionnalisme, la productivité et le confort pour améliorer votre activité et celle de vos collaborateurs. Le travail hybride semble être une solution innovante, n’ayez par peur de vous adapter aux changements ! 

Vous pouvez également consulter nos articles précédents sur la santé mentale vous permettant de vous informer sur les meilleures pratiques et outils à adopter pour aider et accompagner au mieux votre équipe de collaborateurs.

Recent Articles